NOS FICHES “EN PRATIQUE”

Les éléments contenus dans la rubrique de l’ACTIF du Bilan

le 7 mai 2020

Que retrouve-t-on dans la rubrique Actif du bilan ?

Immobilisations incorporelles  Représentent des biens ou des droits n’ayant pas un caractère matériel (que l’on ne peut pas « toucher »); Exemple: brevets, logiciels, fonds de commerce achetés, droit-au-bail et marques.
Immobilisations
corporelles
 Enregistrent des biens matériels destinés à servir de façon durable à l’activité de l’entreprise. Exemple : Terrains, Construction, Machines, Installation techniques, Meubles, Matériel de bureau, Matériels de transport.
Immobilisations
financières
 Représentent principalement et à titre d’exemple des détentions de quotepart de capital de filiales (appelés titre de participation) ou des dépôts et cautionnements versés à des tiers à titre de garantie, ainsi que des avances accordées aux filiales ou occasionnellement à des salariés.
Stocks Correspond à l’état des stocks au moment du bilan, c’est à dire des valeurs d’exploitation destinées à être vendues ou consommées dans l’exercice. Ils sont composés par les matières premières, les marchandises, les produits en cours de fabrication ou les prestations de service en cours de réalisation et les produits finis.
Créances clients et
Autres créances
 Sont constituées des factures par les clients, les créances fiscales et sociales.
Exemple : Créances facturées à ses clients, créances ou acomptes faites au personnel ou aux organismes sociaux ou à l’état, acomptes versés aux fournisseurs.
Disponibilités  Composé des éléments suivants :
• Banque et valeur mobilière de placement : Correspondent aux comptes bancaires et types de placement de trésorerie à court terme.
• Caisse : Correspond à l’argent liquide détenu par l’entreprise.

Pour en savoir plus, se référer aux parcours Les fondamentaux de la gestion
Module 11 : La notion de Bilan / Module 12 : Lecture des états financiers 

Issu du livre « Finance pour non-financiers » de Franck Nicolas, Edition Dunod, 2012.

© Tous droits réservés

Read more
Pauline COMPERAT

Les éléments contenus dans la rubrique de l’ACTIF du Bilan

Stock dans les entreprises industrielles : Passage de la fiction à la réalité par le comptable

le 30 avril 2020

Passage de la fiction à la réalité par le comptable, tout au long de l’exercice ainsi qu’à la fin de l’exercice comptable pour une entreprise industrielle.

  • Tout au long de l’exercice, le comptable enregistre à bonne date et bon montant la « production vendue », c’est-à-dire le chiffre d’affaires, dans les produits du compte de résultat, indépendamment de la production réalisée. Il fait donc comme si toutes les ventes de produits finis venaient rigoureusement de la production réalisée au cours de l’exercice.

 

  • En fin d’exercice, on passe de nouveau de la fiction à la réalité. En effet, le comptable a supposé par principe tout au long de l’exercice que toute la production vendue venait de la production réalisée au cours de l’exercice. Or ce n’est pas le cas, tous les produits finis qui ont été vendus n’ont pas forcément été fabriqués au cours de l’exercice, certains proviennent du stock constitué lors des exercices précédents. Il faut donc passer de la vente de produits finis à la vente de produits finis fabriqués au cours de l’exercice et lui seulement. L’entreprise pourra alors faire correspondre, dans le résultat de l’exercice, les charges liées à la production de l’exercice aux produits issus de leur vente seulement.

Pour en savoir plus, se référer aux parcours Les fondamentaux de la gestion
Module 14 : Technique et cosmétique des états financiers 

Issu du livre « Finance pour non-financiers » de Franck Nicolas, Edition Dunod, 2012.

© Tous droits réservés

Read more
Pauline COMPERAT

Stock dans les entreprises industrielles : Passage de la fiction à la réalité par le comptable

Stock dans les entreprises de négoce : Passage de la fiction à la réalité par le comptable

le 23 avril 2020

Passage de la fiction à la réalité par le comptable, tout au long de l’exercice ainsi qu’à la fin de l’exercice comptable.

  • Tout au long de l’exercice, par principe le comptable enregistre à bonne date et bon montant tous les « achats de marchandises » directement dans des comptes de charges du compte de résultat, indépendamment des ventes. Ainsi, les « achats » sont considérés comme étant immédiatement consommées, ce qui, pour celles encore en stock à la clôture n’est pas vrai !

 

  • En fin d’exercice, on passe de la fiction à la réalité. En effet, le comptable a supposé tout au long de l’année que tout achat était consommé. Or, dans la réalité, ce n’est pas le cas : n’ont été consommées que les marchandises qui ont été vendues, ce qui n’est pas forcément le cas de toutes les marchandises qui ont été achetées au cours de l’exercice. L’objectif est donc de passer des achats aux consommations, c’est-à-dire de ce qui a été acheté à ce qui a été vendu.

Pour en savoir plus, se référer aux parcours Les fondamentaux de la gestion
Module 14 : Technique et cosmétique des états financiers 

Issu du livre « Finance pour non-financiers » de Franck Nicolas, Edition Dunod, 2012.

© Tous droits réservés

Read more
Pauline COMPERAT

Stock dans les entreprises de négoce : Passage de la fiction à la réalité par le comptable

3 types d’entreprise et leurs stocks

le 16 avril 2020

Passage de la fiction à la réalité par le comptable, tout au long de l’exercice ainsi qu’à la fin de l’exercice comptable pour une entreprise industrielle.

Lorsque l’on veut étudier les stocks de l’entreprise, il convient de traiter chaque type d’entreprise séparément :

  • les entreprises de négoce,
  • les entreprises industrielles,
  • les entreprises de services.

Les entreprises de négoce vendent des marchandises dans l’état où elles les ont achetées. Ces marchandises sont stockées en attendant d’être vendues.

Les entreprises industrielles transforment ou fabriquent des produits. Elles possèdent donc en amont des stocks de matières premières et en aval des stocks de produits finis. Les matières premières sont des éléments qui sont transformés au cours du cycle de production. Les produits finis, quant à eux, correspondent aux produits tels qu’ils seront vendus en fin de processus de fabrication.

Les entreprises de services possèdent aussi des stocks. En effet, les prestations fournies peuvent ne pas être totalement achevées à la clôture des comptes. Elles constituent alors un stock de “prestations en cours” qu’elles valorisent au prix de revient.

Pour en savoir plus, se référer aux parcours Les fondamentaux de la gestion
Module 14 : Technique et cosmétique des états financiers 

Issu du livre « Finance pour non-financiers » de Franck Nicolas, Edition Dunod, 2012.

© Tous droits réservés

Read more
Pauline COMPERAT

3 types d’entreprise et leurs stocks

Organisation du traitement de la comptabilité

le 9 avril 2020

Au-delà du partage du risque, il faut simultanément rassurer le banquier sur la possibilité qu’aura l’entreprise, de rembourser tous les mois l’emprunt souscrit dans sa part en capital mais aussi bien sûr dans sa part en intérêt.

Quelle que soit l’entreprise, l’enregistrement de toute opération doit être basé sur une pièce justificative appelée pièce comptable.

À titre d’exemple, on peut citer les factures, les bulletins de salaires, ainsi que les remises chèques, les chèques ou les ordres de virement.

L’analyse d’une opération à partir d’une pièce comptable implique une écriture dans le journal. Puis, il faut reporter les sommes correspondantes dans les comptes du grand livre.

La chronologie est la suivante :

  1. Collecte et traduction comptable des pièces justificatives
  2. Enregistrement des opérations dans le journal des écritures
  3. Report des enregistrements dans les comptes du grand livre
  4. Établissement périodique d’une balance des soldes
  5. Établissement du bilan et du compte de résultat

Pour en savoir plus, se référer aux parcours Apprendre à passer les écritures comptables
Module 123 : Comptes intermédiaires, Comptes de Bilan et Balance 

Issu du livre « Finance pour non-financiers » de Franck Nicolas, Edition Dunod, 2012.

© Tous droits réservés

Read more
Pauline COMPERAT

Organisation du traitement de la comptabilité