BLOG

Principe des travaux d’inventaire

le 2 janvier 2020

Les travaux d’inventaire consistent en deux étapes essentielles dans la recherche de l’inventaire physique et de l’image fidèle du patrimoine de l’entreprise.

En raison du choix comptable retenu de l’inventaire intermittent entre deux périodes, les stocks initiaux qui figurent à la clôture du bilan précédent sont

1) annulés pour être remplacés par les stocks finaux comptés et

2) valorisés lors de l’inventaire physique.

Au-delà de l’obligation légale prévue à l’article L123-12 du Code du commerce, de la précision et du soin apportés aux procédures à mettre en place pour réaliser l’inventaire physique, c’est un outil de gestion dont dépendra la précision de la marge brute et au-delà du résultat déclaré sur la période.

Les procédures internes d’inventaire physique des stocks sont dans ce contexte, certifiées conformes par les audits réalisés par le ou les commissaire(s) aux comptes.

Par ailleurs, le commissaire aux comptes doit assister personnellement au parfait déroulement de l’inventaire qui implique différents services de l’entreprise, et ceci au moins 2  fois par mandat de 6 ans renouvelables, c’est-à-dire triennal a minima.

Tous les types de stocks sont concernés :

  • marchandises, matières premières, matières consommables ;
  • emballages ;
  • produits finis ;
  • produits, travaux ou services en cours.

Issu du livre « Comptabilité pour non comptable» de Franck Nicolas, Édition Dunod.

© Tous droits réservés

Pauline COMPERAT

Principe des travaux d’inventaire