BLOG

Organisation du traitement de la comptabilité

le 9 avril 2020

Au-delà du partage du risque, il faut simultanément rassurer le banquier sur la possibilité qu’aura l’entreprise, de rembourser tous les mois l’emprunt souscrit dans sa part en capital mais aussi bien sûr dans sa part en intérêt.

Quelle que soit l’entreprise, l’enregistrement de toute opération doit être basé sur une pièce justificative appelée pièce comptable.

À titre d’exemple, on peut citer les factures, les bulletins de salaires, ainsi que les remises chèques, les chèques ou les ordres de virement.

L’analyse d’une opération à partir d’une pièce comptable implique une écriture dans le journal. Puis, il faut reporter les sommes correspondantes dans les comptes du grand livre.

La chronologie est la suivante :

  1. Collecte et traduction comptable des pièces justificatives
  2. Enregistrement des opérations dans le journal des écritures
  3. Report des enregistrements dans les comptes du grand livre
  4. Établissement périodique d’une balance des soldes
  5. Établissement du bilan et du compte de résultat

Pour en savoir plus, se référer aux parcours Apprendre à passer les écritures comptables
Module 123 : Comptes intermédiaires, Comptes de Bilan et Balance 

Issu du livre « Finance pour non-financiers » de Franck Nicolas, Edition Dunod, 2012.

© Tous droits réservés

Pauline COMPERAT

Organisation du traitement de la comptabilité