BLOG

mouvements incidence sur le résultat

Savoir les mouvements ayant une incidence sur le résultat 1/2

le 25 mars 2019

Opérations diminuant le résultat

Mouvement charges-actif

Le premier type de mouvement ayant une incidence sur le résultat se caractérise à la fois par

  • une augmentation des charges – sans modification des produits -, et
  • une variation de l’actif.

Nous allons appeler ce type de mouvement, un « mouvement charges-actif ».

On comprend aisément que le résultat diminue puisqu’il y a augmentation des charges et stabilité des produits. Ainsi, l’augmentation des charges se fait aux dépens du résultat, ce qui baisse les capitaux propres. L’actif diminue d’un même montant pour équilibrer le bilan.

EXEMPLE

Achat de marchandises consommées, payées comptant

Les charges augmentent étant donné qu’il y a une consommation de marchandises. Cette augmentation des charges réduit d’autant le résultat.

  • Comment se traduit cette diminution du résultat au bilan ?

Les marchandises sont payées comptant, ce qui signifie qu’il y a un décaissement c’est-à-dire une sortie d’argent qui diminue le montant des disponibilités. Cette diminution de la trésorerie à l’actif est la contrepartie de la diminution des capitaux propres par la baisse du résultat au passif

Mouvement charges-passif

Un autre type de mouvement ayant également une incidence négative sur le résultat, est le mouvement que l’on appelle « mouvement charges-passif ». Là encore, il est facilement compréhensible que le résultat diminue puisqu’il y a une augmentation des charges sans modification des produits. La trésorerie n’intervient pas dans ce type de mouvement, la diminution du résultat au passif se traduit par la création d’une nouvelle ressource.

EXEMPLE 

Achat de marchandises consommées à crédit

Les charges augmentent étant donné qu’il y a une consommation de marchandises. Cette augmentation des charges réduit d’autant le résultat.

  • Comment se traduit cette diminution du résultat au bilan ?

Les marchandises sont achetées à crédit ce qui signifie qu’on enregistre une nouvelle dette fournisseur au passif. L’augmentation du montant des dettes fournisseurs compense la diminution du résultat dans les capitaux propres. Le total du passif ne varie donc pas en fin d’opération.

Pour en savoir plus, se référer au parcours “Les fondamentaux de la gestion
Module 13 : La logique des mouvements comptables

© Tous droits réservés

Issu du livre « Comptabilité pour non comptables » de Franck Nicolas, Edition Dunod, 2014.

Marie TRAN

Savoir les mouvements ayant une incidence sur le résultat 1/2