BLOG

Savoir ce qu’est l’amortissement et les durées d’amortissement

le 23 juillet 2019

La plupart des immobilisations se déprécient de manière irréversible et inéluctable au cours du temps, elles vieillissent, et au cours de leur utilisation elles s’usent.

Qu’est-ce que l’Amortissement ?

L’amortissement est la constatation de cette perte de valeur.

La conception légale du code du commerce tient l’amortissement des immobilisations, pour un processus de correction de l’évaluation des immobilisations dont le potentiel des services attendus s’amoindrit, normalement d’une manière irréversible du fait de la consommation des avantages économiques attendus de l’immobilisation.

Exemples de durée d’amortissement 

 

Suivant le PCG (art. 332-1), les immobilisations s’amortissent sur leur durée attendue d’utilisation par l’entreprise.

Au niveau fiscal, les durées d’amortissement retenues par l’administration doivent correspondre aux durées d’usage dans le secteur suivant le tableau des durées d’usage suivant.

 

Durée d’usage

Logiciels

1 an

Matériels informatiques

3 ans

Véhicules

4 ans

Matériel et outillage, brevets

5 ans

Mobilier

10 ans

Agencements, aménagements, installations

10 à 20 ans

Bâtiments industriels

20 ans

Bâtiments administratifs et commerciaux

20 à 50 ans

 

Il ressort de ces divergences que dans la plupart des cas, les durées comptables et fiscales sont alignées dans les entreprises par souci de simplicité. À défaut, il faut constater pour la différence, un amortissement dérogatoire.

Enfin, il existe une tolérance de ± 20 % de l’administration dans son pouvoir de contrôle, par rapport à ces durées d’usage.

Issu du livre « Comptabilité pour non-comptables » de Franck Nicolas, Edition Dunod.

© Tous droits réservés

Pauline COMPERAT

Savoir ce qu’est l’amortissement et les durées d’amortissement