BLOG

Focus sur les indicateurs d’exploitation

le 20 février 2020

Focus sur les indicateurs d’exploitation du tableau de bord financier

 

Deux familles d’indicateur émergent pour le tableau de bord financier, l’une est relative à l’exploitation (par le biais du compte d’exploitation) et l’autre à la structure financière.

Liste non exhaustive d’indicateurs liés à l’exploitation d’une entreprise :

  • Valeur ajoutée (VA) : la valeur ajoutée traduit le supplément de valeur donné par l’entreprise, dans son activité, aux biens et aux services acquis en provenance des tiers. Elle est égale à la marge brute diminuée des consommations de biens et de services en provenance des tiers, aussi appelés « autres achats et charges externes » (AACE).
  • Taux de valeur ajoutée : ce taux est obtenu en faisant le rapport entre la valeur ajoutée (VA) et le chiffre d’affaires (CA).
  • Excédent brut d’exploitation (EBE) : l’excédent brut d’exploitation est le solde entre les produits d’exploitation et les charges d’exploitation qui ont été consommées pour obtenir ces produits. Il correspond au résultat du processus
    d’exploitation, mais diffère du résultat d’exploitation dans la mesure où il ne
    exemple prend pas en compte le processus d’investissement par le biais des dotations aux amortissements. L’EBE est une variable- clé de l’analyse du compte de
    résultat, notamment pour comparer deux entreprises entre elles.
  • Capacité d’autofinancement (CAF) : elle mesure l’ensemble des ressources internes générées par l’entreprise. Elle se calcule en ajoutant au résultat net l’ensemble des charges calculées nettes de reprise (dotation aux amortissements et variation de provision pour dépréciation ou risques et charges) sans impact pour la trésorerie.
  • Résultat net (RN) : somme du résultat courant avant impôt et du résultat exceptionnel diminuée du montant de l’impôt sur les sociétés. Il traduit l’enrichissement ou l’appauvrissement de l’entreprise au cours de l’exercice
    considéré. Il s’agit en fait de la part résiduelle du résultat d’exploitation revenant aux actionnaires après que les créanciers et l’État ont perçu leur part. Ce résultat net peut donc être distribué sous forme de dividendes, ou mis en réserves.
  • Taux de rentabilité net : ce taux est obtenu en faisant le rapport entre le résultat net (RN) et le chiffre d’affaires (CA).

Issu du livre « Finance pour non financiers » de Franck Nicolas, Édition 2 Dunod.

© Tous droits réservés

Pauline COMPERAT

Focus sur les indicateurs d’exploitation