BLOG

Impact du principe de Fair-Value sur le comportement des top managers

le 14 novembre 2019

Ce changement de principe comptable a un effet sur le comportement des top managers.

  • Autrefois, en cas de perte de valeur de titres possédés, le mieux était d’attendre un rebond avant de revendre, pour ne pas faire état de pertes latentes sur titres.
  • Aujourd’hui, les pertes étant visibles, les managers seront plus tentés de les vendre, afin de limiter les pertes en amont. Dès lors, les entreprises sont exposées à des risques de forte volatilité de leur bilan et de leur résultat, correspondant à la forte volatilité des cours de Bourse.

L’application stricte du principe de juste valeur présente des risques de survalorisation spéculative impropre à l’analyse financière et à la comparabilité des comptes des entreprises. C’est pourquoi les normes IFRS n’utilisent pas le Principe de Juste Valeur en totalité.

Issu du livre « Finance pour non financiers » de Franck Nicolas, Edition Dunod n°2.

© Tous droits réservés

Pauline COMPERAT

Impact du principe de Fair-Value sur le comportement des top managers