BLOG

Savoir appréhender le risque opérationnel d’une baisse trop brutale du résultat

le 20 novembre 2018

Savoir appréhender le risque opérationnel d’une baisse trop brutale du résultat

Ce qu’il faut retenir essentiellement pour appréhender le risque opérationnel d’une baisse trop brutale du résultat, c’est de déterminer le niveau de la Sensibilité opérationnelle.

Sensibilité opérationnelle = Marges sur coûts variables (MSCV) / Résultat opérationnel


En effet, on peut illustrer la sensibilité opérationnelle de deux façons mais qui reviennent à la même appréhension du risque :

1- Le levier opérationnel, est d’autant plus élevé que la part des coûts fixes dans le total des coûts (Coûts Fixes et Coûts Variables : CF + CV) est importante et donc que la marge sur coût variable (MSCV) représentera l’essentiel du résultat opérationnel, ou encore et à l’inverse :

2- Le levier opérationnel est d’autant plus faible, que la part des coûts variables dans le total des coûts de l’entreprise est élevée et donc que la marge sur coût variable sera une partie faible du résultat opérationnel.

Ainsi, la sensibilité opérationnelle (SOP) permet de mesurer la sensibilité du résultat aux variations d’activité de l’entreprise.
Concrètement, il s’agit d’appréhender quel est le pourcentage de variation du résultat opérationnel (ROP) pour 1% de chiffre d’affaire en plus ou en moins ?

 

Pour en savoir plus, se référer au parcours Analyse des coûts et prise de décisions“.
Module 31 : L’analyse des coûts
Module 32 : La méthode des coûts partiels

Issu du livre « Finance pour non-financiers » de Franck Nicolas, Edition Dunod, 2012.
© Tous droits réservés

Marie TRAN

Savoir appréhender le risque opérationnel d’une baisse trop brutale du résultat