BLOG

savoir distinguer dépréciation et provision

Savoir distinguer Dépréciation et Provision

le 12 février 2019

Comment différencier dépréciation et provision ?

  • Les provisions pour dépréciation à l’actif, encore appelées le plus souvent « Dépréciations», constatent une perte de valeur accidentelle et non définitive d’un élément de l’actif. Elles se distinguent ainsi des dotations aux amortissements qui constatent, elles, une dépréciation inéluctable et irréversible. De plus, alors que seules, les immobilisations sont susceptibles d’être amorties, tous les éléments d’actif sont susceptibles de se déprécier accidentellement et par conséquent, de faire l’objet d’une dépréciation.

 

  • Les provisions pour risques et charges au passif sont, elles, destinées à couvrir des risques identifiés et réels, inhérents à l’activité de l’entreprise, mais dont la réalisation et le montant sont incertains. Les provisions pour risques et charges les plus courantes sont les litiges (un procès aux prud’hommes par exemple), les coûts de restructuration, les déménagements et les grosses réparations à venir (à condition que la décision soit prise sur l’exercice concerné), les amendes ou pénalités, les impôts et les pertes de change, etc.

Pour en savoir plus, se référer au parcours “Les fondamentaux de la gestion
Module 14 : Technique et cosmétique des états financiers. 

© Tous droits réservés
Issu du livre « Comptabilité pour non comptables » de Franck Nicolas, Edition Dunod, 2014.

Marie TRAN

Savoir distinguer Dépréciation et Provision