BLOG

Pourquoi réaliser un rapprochement bancaire ?

le 25 juillet 2019

La réciprocité des comptes attendue avec les comptes de Banque, est souvent source de confusion dans le langage courant. D’autant que le relevé bancaire envoyé par la banque est l’image du compte de l’entreprise tenu par la banque.

Or en pratique, le solde du compte “Banque” tenu par l’entreprise et celui apparaissant au relevé envoyé par la banque ne correspondent que très rarement.

Pourquoi réaliser un rapprochement bancaire ?

Pourquoi cette non réciprocité des comptes ? Comment expliquer les différences entre le solde du compte “Banque” tenu par l’entreprise et celui apparaissant au relevé envoyé par la banque ? Pour cela, il faut procéder à un rapprochement bancaire.

Il existe de nombreuses raisons à cela, comme par exemple :

    • des chèques tirés par l’entreprise à l’ordre de ses fournisseurs et qui n’ont pas encore été présentés au paiement par ceux-ci. Le compte “Banque” a déjà été crédité dans l’entreprise mais le compte de celle-ci n’a pas encore été débité à la banque ;
    • des traites remises par l’entreprise à l’encaissement ou à l’escompte n’ont pas encore été enregistrées par la banque ;
    • des remises de chèques à la banque sont immédiatement comptabilisées par l’entreprise, alors que la banque ne les créditera sur le compte de l’entreprise qu’à réception, en fonction des délais postaux ;
    • lorsqu’un client effectue un virement sur le compte de l’entreprise à la banque, l’entreprise n’est à son tour prévenue par la banque que quelques jours après l’opération ;
    • ou encore, et à l’inverse, les commissions ou les intérêts bancaires sont immédiatement débités par la banque, mais l’entreprise ne les comptabilisera à son tour qu’après réception du relevé du compte mensuel (le plus souvent quelques jours plus tard) ;
    • enfin, à la clôture, le compte 512-Banque sera ajusté après appréciation de la procédure de confirmation, à l’identique des comptes de tiers. Il s’agit alors de s’assurer de la concordance des opérations en s’appuyant sur le dernier relevé de compte de l’exercice envoyé par la banque.

 

Pour en savoir plus, se référer au parcours Établissement et contrôle des comptes annuels”

Issu du livre « Comptabilité pour non-comptables » de Franck Nicolas, Edition Dunod.

© Tous droits réservés

Pauline COMPERAT

Pourquoi réaliser un rapprochement bancaire ?