BLOG

plan comptable général

Principe de codification des classes du PCG

le 27 mai 2019

Chaque classe de comptes est elle-même subdivisée en comptes à 2 chiffres, eux-mêmes subdivisés en sous-comptes etc.

Exemple : Illustration du principe de codification – Extrait de la classe 2

2 – Comptes d’immobilisation 20 – Immobilisations incorporelles 201 – Frais d’établissement

203 – Frais de recherche et développement

21 – Immobilisations corporelles 211 – Terrains

213 – Constructions

215 – Installations techniques,
matériel et outillage industriels.

La codification est articulée ainsi :

Les terminaisons des comptes par 1 et 8 indiquent les détails du compte immédiatement supérieur.
Le chiffre 0 indique une terminaison. Un compte se terminant par 0 est utilisé lorsqu’aucune analyse plus détaillée n’est disponible.

Le chiffre 9 en deuxième position : Pour les comptes de bilan, le chiffre 9 intercalé en 2e position identifie les provisions pour dépréciations de chacune des classes :
– 29 : dépréciations des immobilisations
– 39 : dépréciations des stocks
– 49 : dépréciations des comptes de tiers
– 59 : dépréciations des comptes financiers

Le chiffre 8 en deuxième position : À l’identique, le même principe d’identification est retenu pour les amortissements mais avec le 8 en 2e position.

Le chiffre 9 en troisième position : Attention, on notera qu’un 9 en 3e position identifie les opérations de sens contraire.

Notre PCG intératif 

Issu du livre « Comptabilité pour non comptables » de Franck Nicolas, Edition Dunod, 2013 – 2014.

© Tous droits réservés

Marie TRAN

Principe de codification des classes du PCG