BLOG

Paramètres influençant le niveau du coefficient Bêta

le 3 octobre 2019

Le Bêta du titre mesure la volatilité ou la sensibilité du titre et indique ainsi la relation qui existe entre les fluctuations de la valeur du titre en particulier et les fluctuations génériques du marché.

Voici quelques exemples de paramètres qui peuvent influer sur le niveau du coefficient bêta d’un titre d’une entreprise en particulier :

  • La sensibilité du secteur d’activité à la conjoncture économique : plus un secteur est sensible à un retournement de conjoncture, comme celui de l’Intérim par exemple, et plus le bêta de l’entreprise dans ce secteur est élevé.
  • La structure des coûts est importante également : les sociétés avec une prédominance à coûts fixes ont des bêtas élevés, et celles à faibles coûts fixes (comme dans la grande distribution) ont des bêtas généralement plus faibles car elles sont plus flexibles !
  • La structure financière : plus une société est endettée et plus le bêta de ses actions sera élevé.
  • La visibilité des performances disponibles rapidement : moins nombreuses et moins bonnes sont les informations que délivre l’entreprise sur sa situation et son évolution, plus le bêta de ses titres sera élevé.
  • La croissance des résultats : plus le taux de croissance de ses résultats sera élevé, plus le bêta de ses titres sera lui aussi élevé.

Issu du livre « Finance pour non-financiers» de Franck Nicolas, Edition Dunod.

© Tous droits réservés

Pauline COMPERAT

Paramètres influençant le niveau du coefficient Bêta