BLOG

entreprise industrielle

Stock dans les entreprises industrielles : Passage de la fiction à la réalité par le comptable

le 5 mars 2019

Passage de la fiction à la réalité par le comptable, tout au long de l’exercice ainsi qu’à la fin de l’exercice comptable pour une entreprise industrielle.

 

  • Tout au long de l’exercice, le comptable enregistre à bonne date et bon montant la « production vendue », c’est-à-dire le chiffre d’affaires, dans les produits du compte de résultat, indépendamment de la production réalisée. Il fait donc comme si toutes les ventes de produits finis venaient rigoureusement de la production réalisée au cours de l’exercice.

 

  • En fin d’exercice, on passe de nouveau de la fiction à la réalité. En effet, le comptable a supposé par principe tout au long de l’exercice que toute la production vendue venait de la production réalisée au cours de l’exercice. Or ce n’est pas le cas, tous les produits finis qui ont été vendus n’ont pas forcément été fabriqués au cours de l’exercice, certains proviennent du stock constitué lors des exercices précédents. Il faut donc passer de la vente de produits finis à la vente de produits finis fabriqués au cours de l’exercice et lui seulement. L’entreprise pourra alors faire correspondre, dans le résultat de l’exercice, les charges liées à la production de l’exercice aux produits issus de leur vente seulement.

Pour en savoir plus, se référer aux parcours Les fondamentaux de la gestion
Module 14 : Technique et cosmétique des états financiers 

Issu du livre « Finance pour non-financiers » de Franck Nicolas, Edition Dunod, 2012.

© Tous droits réservés

Marie TRAN

Stock dans les entreprises industrielles : Passage de la fiction à la réalité par le comptable